Un texte à réapprendre par coeur en mars, pour célébrer le printemps et exercer sa mémoire