Passionné par les Arts et le Patrimoine, de l’humble lavoir de campagne aux grandes cathédrales, c’est l’amour de la littérature qui le fit «croiser» Marcel Proust au début des années 1980.

Cheminements proustiens peut se lire comme un journal de voyage dont les différentes étapes retracent les découvertes inspirées par la lecture de la biographie et de l’œuvre de Proust, sur les traces de ses personnages réels ou fictifs. De la Lorraine à la Normandie, de la Picardie au Languedoc en passant par le Berry et le Bourbonnais, des écrivains, des peintres aujourd’hui injustement oubliés revivent sur les lieux, paysages et monuments, encore empreints de leur présence.